31 octobre 2014 5 31 /10 /octobre /2014 09:51
Au premier plan, série "Champions' League". Au second, "Le grand mystère".

Au premier plan, série "Champions' League". Au second, "Le grand mystère".

Série "Champions' League".

Série "Champions' League".

A gauche, "The Wall". A droite, "La nouvelle Route de la soie".

A gauche, "The Wall". A droite, "La nouvelle Route de la soie".

De gauche à droite, "The Wall", "La nouvelle Route de la soie", série "Les Trophées",  "Les petits soldats" et en arrière plan, "La Route de la soie".

De gauche à droite, "The Wall", "La nouvelle Route de la soie", série "Les Trophées", "Les petits soldats" et en arrière plan, "La Route de la soie".

A gauche, "36 vues", au centre, "Les petits soldats", derrière, série "Champions' League", à gauche série "Les Trophées".

A gauche, "36 vues", au centre, "Les petits soldats", derrière, série "Champions' League", à gauche série "Les Trophées".

A gauche, série "Les Trophées". A droite, "La Route de la soie".

A gauche, série "Les Trophées". A droite, "La Route de la soie".

"Les petits soldats" avec, en arrière plan, "36 vues".

"Les petits soldats" avec, en arrière plan, "36 vues".

"36 vues".

"36 vues".

"36 vues", détail.

"36 vues", détail.

"Les petits soldats".

"Les petits soldats".

"Les petits soldats" avec, en arrière plan, "Les Trophées".

"Les petits soldats" avec, en arrière plan, "Les Trophées".

Série "Les Trophées".

Série "Les Trophées".

Série "Les Trophées", vue de profil.

Série "Les Trophées", vue de profil.

Série "Les Trophées", vue de profil.

Série "Les Trophées", vue de profil.

De gauche à droite, "Champions' League", "Les petits soldats, "Les Trophées" et "La Route de la soie".

De gauche à droite, "Champions' League", "Les petits soldats, "Les Trophées" et "La Route de la soie".

Partager cet article
Repost0
Published by Mai
31 octobre 2014 5 31 /10 /octobre /2014 09:42
Partager cet article
Repost0
Published by Mai
20 octobre 2014 1 20 /10 /octobre /2014 08:52

D'après la tapisserie dite de "La Dame à la licorne" et plus particulièrement le panneau portant la mention "A mon seul désir"

2014 - textiles divers, peinture, polystyrène extrudé - environ 40x60x50cm de haut

2014 - textiles divers, peinture, polystyrène extrudé - environ 40x60x50cm de haut

Telle est ma quête
Telle est ma quête
Telle est ma quête
Partager cet article
Repost0
Published by Mai - dans Sculptures Installations
18 septembre 2014 4 18 /09 /septembre /2014 13:41
CYCLO - exposition personnelle - 18/10 au 22/11/2014 - MH Gallery (Bruxelles)

CYCLO, nous renvoyant avant tout à la notion de cycle, murmure le fil conducteur de l’exposition.
D’abord, le cycle en tant que phase ou alternance de phases. Le cycle des saisons tel que représenté dans la pièce "36 vues", hommage à Hokusaï et sa série d’estampes du Mont Fuji ; celui de la reproduction mis en scène de façon drôle et cruelle dans la sculpture-objet "Les petits soldats", jeu de solitaire exigeant forcément qu’à la fin de la partie il ne reste plus qu’un seul pion… ; le cycle de développement d’un organisme vivant vu au microscope dans le grand tondo "La Route de la soie" ; le cycle économique dont les rouages et les méandres sont disséqués dans "La nouvelle Route de la soie", une mystérieuse colonie de cocons luisants, comme enrobés de pétrole, symbolisant la nouvelle donne des échanges économiques liés à la précieuse matière première ; le cycle de création dans "The Wall", un mur de briques colorées qui mélange joyeusement une abstraction géométrique
épurée à des formes organiques beaucoup plus terriennes, dans ce perpétuel jeu entre attraction et répulsion propre au travail de Mai Tabakian.

Et aussi, le cycle matérialisé par un cercle, représentation de l’infini, de l'unité et du multiple, du plein et de la perfection, de l’absolu, à l’instar des mandalas "Slices" ou de la quête de la moitié perdue du mythe d’Aristophane illustrée par les "Trophées", étranges moitiés de fruits sur le point de reformer un tout.

CYCLO, c’est enfin un clin d’oeil au Vietnam, celui des cyclos, transporteurs mythiques aujourd’hui en voie de disparition. Le Vietnam dont l’influence discrète et persistante se fait sentir dans les formes utilisées par l’artiste franco-vietnamienne, celle notamment du « lingam », pierre dressée ouvertement phallique issue des croyances hindouistes, qu’on retrouve par exemple dans la série des "Champions’ League" ; le Vietnam qui nourrit une recherche plastique inédite où l’hybride et l’organique occupent une place centrale.

Vernissage en présence de l’artiste le samedi 18 octobre de 15 à 20 heures

Catalogue de l'exposition avec un texte de Marie Deparis-Yafil.

Mathilde Hatzenberger Gallery

Ouvert du mercredi au samedi de 14 à 19h et sur RDV
Léon Lepagestraat 11 Rue Léon Lepage / 1000 Bruxelles
Tél : 00 32 (0)2 611 51 70 / Mob 00 32 (0)478 84 89 81 / mh@mathildehatzenberger.eu

www.mathildehatzenberger.eu

>> Télécharger le dossier de presse complet en français :

>> To download the Press Kit in english:

Partager cet article
Repost0
Published by Mai
17 septembre 2014 3 17 /09 /septembre /2014 16:42
A Survey of Cyclical Effects: Mai Tabakian's Cyclo @ Mathilde Hatzenberger Gallery, Brussels - interview by Anna Battista for Irenebrination

The puzzling meaning behind certain works of art quite often leaves the visitors of major exhibitions cold. People familiar with Mai Tabakian's art are confronted instead by an irresistible challenge – touching her works. Blame it on the visually striking colour combinations, the smooth textures or the soft yet solid consistency, but the temptation to stretch your hand and reach out to Tabakian's totemic structures, flower-like formations or alien creatures, is hard to resist.

A new exhibition opening this month at the Mathilde Hatzenberger Gallery in Brussels is going to invite visitors to step into Tabakian's world and confront them once again with this challenging temptation, while pondering on the theme of cycles and circles.

"Cyclo" - the first solo exhibition by the Paris-based artist - explores alternating phases and cyclical stages in a clever way. Tabakian goes from more obvious themes such as the cycle of the seasons and creation, to disciplines as disparate as science with the phases regulating living organisms, and economics as well, looking at the trade relations in business.

Though her sculptures and compositions point towards abstract art, they are quite often inspired by geometry. Tabakian splits and multiplies, reunites and combines her geometrical shapes to create eye-catching formations characterised by intricate patterns with the duplicitous and ambiguous power of attracting and upsetting at the same time the viewer.

A perfect circle-like composition in pastel shades reveals itself as a formation of cells spied through the lenses of a microscope; her Slices are imaginary fruits that may have gone through genetic manipulations, while you can bet that if they will ever do a filmic remake of Agatha Christie's And Then There Were None in a sci-fi key, Tabakian's sculpture-object Little Soldiers, a game of exclusions, will appear in it as the centrepiece.

"Cyclo" promises to be a visual and tactile feast with hallucinatory yet fun undertones. Enter Tabakian's world at your risk and peril, but remember that - if you're brave enough to do so - you will be totally charmed.

>> Click here to read all the interview on Irenebrination

Partager cet article
Repost0
Published by Mai

 
// HOME //
// TEXTS / NEWS //
// PRESSBIO //

 

Contact