14 avril 2012 6 14 /04 /avril /2012 08:24

Carton invit OB et MT Recto 2

Communiqué 

À l'occasion de Human condition, quatrième exposition de la MH Gallery, Mathilde est très heureuse d'accueillir un projet inédit pensé par deux têtes et réalisé à quatre mains : celles d'Olivia Barisano (BE) et de Mai Tabakian (FR), deux jeunes femmes nouvellement arrivées sur la scène artistique.
Human condition explore deux versants d’un même iceberg, propose deux regards différents et cependant convergents : ces artistes questionnent notre condition, mais elles observent chacune le genre humain à travers leur prisme personnel.


Au coeur du travail d’Olivia Barisano -vidéos, installations et performances- toujours le corps. Cette dernière semble occupée, même engagée physiquement, à trouver son identité, à chercher une filiation qui la situerait à la fois dans un temps relatif, à l'échelle de sa vie, comme dans un temps plus universel. La répétition têtue d'un geste, habitude, pratique ancestrale ou contorsion spatiale, constitue chaque fois lien entre les hommes et en même temps oeuvre singulière. Olivia cherche un moyen de dénouer les fils de la transmission qui relieraient une petite fille devenue adulte à ses racines. Ce faisant, tout en nous confondant, elle renvoie chacun à sa propre histoire.

Mai Tabakian présente une oeuvre intitulée « Atomes crochus ou les affinités électives » : seize éléments comme autant de tableaux, réalisés à partir de tissus rebondis de ouate et montés sur support extrudé. Cette technique qui lui est habituelle aiguise par son apparence séduisante un impossible toucher. L’ensemble fait une référence directe au roman de Goethe « Les affinités électives ». Visuellement, elle convoque également son « Traité des couleurs ». Tourbillon coloré, cette installation bouscule non seulement les théories sur les couleurs mais aussi, de façon allégorique, celles concernant les appariements humains.


Les deux oeuvres confluent naturellement. Celles-ci s’affranchissent de toute théorie déterministe, qui voudrait réduire l'homme à son corps pour rappeler au contraire que la vie, y compris dans le monde des couleurs, regorge de mystères et de magie. Elles écrivent de concert une histoire de l'homme qui élabore différentes stratégies pour échapper à un destin prédéterminé. Pour atteindre l’essentiel, elles utilisent le travail minutieux du textile, exposent la beauté de la répétition des gestes quotidiens pour aboutir à une poésie singulière et pourtant universelle.

English version

MH Gallery is proud to present its 4th exhibition:
Human condition a unique project devised by 2 young newcomers onto the art scene, Olivia Barisano (BE) and Mai Tabakian (FR).
Human condition explores the two sides of the same mountain with two different, though converging, eyes.
Both artists question the human condition through their specific personalities.


Olivia Barisano’s videos, installations and performances always focus on the body, committed, and even physically engaged, in an identity search placing her in the relative boundaries of her own life as well as in a more universal time frame.
Obstinate repetitions of movements and habits, ancestral exercises or spatial contortions, all create links among mankind and, simultaneously, an unique piece of art.
Olivia tries to disentangle the threads of transmission linking an adult woman to her childhood roots.
Her confounding expression is a reflection of our own life story.
 

Mai Tabakian’s work is entitled « Common grounds or elective affinities» : 16 elements made from padded cotton wool fabric on extruded supports, a technique she customarily uses to create the feeling of an impossible palpation.
The presentation directly refers to Goethe’s novel « Elective affinities ». The visual concept is also a reminder of his «Theory of colours ». This installation is like a whirlwind of colours, upsetting not only the theories of colours but also, allegorically, the theories of human matching.

Both work converge in a natural way: they are free of all determinist theory that would reduce mankind to bodies and, on the contrary, remind us that life, in all its colours, is full mystery and magic.
Together they write the story of Man devising various strategies in order to escape a predetermined fate.
They use the precision of textile and show the beauty in the repetition of daily exercises to reach the essential and express a unique sense of universal poetry.


Informations pratiques :

Vernissage en présence des artistes
vendredi 20 avril 2012
18-21 h
OUVERT du jeudi au lundi de 11 à 18h sauf le dimanche de 11 à 15h

et sur rdv
Fermé les mardi et mercredi

OPENED on thursday to monday 11am–6pm except on SUNDAY 11am-3pm

and by appointement

Closed on Tuesday and Wednesday

Contact:

Mathilde Hatzenberger
00 32 (0)478 84 89 81
mh@mathildehatzenberger.eu

Mathilde Hatzenberger Gallery
Hoogstraat 11 Rue Haute / 1000 BXL

www.mathildehatzenberger.eu


Partager cet article

Repost 0
Published by Mai

 

//HOME //

//TEXTS/NEWS// 

//EXHIBITIONS //

//PRESS/BIO  //

 

 

Contact