17 novembre 2011 4 17 /11 /novembre /2011 09:21

 

I detail 1P1040718P1040729P1040723  

 

Cette installation se compose de 16 éléments dont le motif, réalisé à l'aide d'un spirographe, rappelle celui d'un noyau atomique.

Ces 16 éléments sont présentés par groupes de 4, de tailles et couleurs à chaque fois différentes, les quatre groupes ainsi formés deviennent des groupes d'observation, des « focus groups ». Il s’agit de regarder ce qui se passe entre eux et d'identifier les combinaisons possibles.

Librement inspirée du roman de Goethe « Les affinités électives » et de l'expression « avoir des atomes crochus » qui nous vient des philosophes atomistes grecs Démocrite et Epicure, cette installation met en image l'analogie entre les attirances amoureuses qui font et défont les couples et les opérations chimiques qui règlent les liaisons et les précipitations des substances chimiques. L'affinité devient loi de la nature produisant aussi bien ses effets en chimie que chez les êtres vivants.

Par ailleurs, le jeu des couleurs proposé dans cette installation fait également référence au « Traité des couleurs » de Goethe qui, avec sa théorie des couleurs opposées, contrairement à la théorie trichromatique, prétend qu'il existe quatre couleurs fondamentales qui s'opposent deux par deux et fonde donc sa théorie sur la polarité des couleurs, développant son système à partir du contraste naturel entre le clair et le foncé.

Cette installation illustre par ses contrastes colorés un des principes de Goethe : fonder la notion de couleur sur l'expérience sensorielle spontanée, révélatrice d'une démarche intérieure.

Enfin, avec cette nouvelle proposition, je continue à creuser l'ambigüité, le jeu d'entre-deux récurrent dans mon travail entre attraction et répulsion, séduction et danger, microcosme et macrocosme.

 

Mai Tabakian (octobre 2011)

 


Partager cet article

Repost 0
Published by Mai - dans Installations

 

//HOME //

//TEXTS/NEWS// 

//EXHIBITIONS //

//PRESS/BIO  //

 

 

Contact